• Frascati

    Rubrique Carte Mondiale Interactive / Carte Italienne Rome et le Latium / Frascati

    Petite ville située à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Rome, Frascati est très appréciée par les italiens et tout particulièrement pour la fraîcheur estivale et le vin qu'elle fabrique ! Son nom serait lié à la fraîcheur de son eau mais dériverait aussi selon une hypothèse, de frasca qui signifie rameau ou de frascata. Ce dernier mot ne contient pas de traduction française mais proviendrait soit du droit qu'avait les habitants de couper le bois dans la forêt soit de l'abondance des arbres présents dans cet environnement.

    Frascati

    Piazza San Rocco 

    Il n'est pas très difficile de s'y rendre ni même très long. Elle fait partie des Castelli Romani. Pour cela il vous suffit de prendre le train à la station de Termini. Vous avez plusieurs trains qui se rendent à Frascati. De plus, ils ne coûtent pas chers avec seulement 1,90€ l'aller. Si vous avez besoin de consulter les horaires, rendez-vous sur le site de Trenitalia. Sinon prenez le BIRG à 4,50€ pour la journée et cette zone si mes souvenirs sont bons.

    En tous les cas, si vous n'avez pas le temps d'aller vous y promener, je vous rassure tout de suite, vous ne perdez pas grand chose à mon humble avis... Malgré le fait que ce soit une petite ville agréable, vous pouvez la manquer ou en préférer une autre...

    Cette ville existait déjà à l'époque de Lucullus, général romain qui détenait sa villa en ces lieux. En effet, la ville ou plutôt les "Castelli Romani" étaient le centre fortifié des familles nobles romaines. Tout cela a été démontré par l'archéologie qui a pu prouver la présence de la grande villa de Lucullus, ce qui confirme la thèse de l'occupation de ce site au IIe siècle avant Jésus-Christ. Certes non pas comme un centre concentré mais plus avec quelques des maisons de serviteurs.

    A l'époque romaine Frascati était un faubourg de la ville de Tusculumtandis qu'aujourd'hui les deux villes sont séparées de quelques kilomètres. Frascati détenait des villas d'importants hommes romains comme celle de Domitien, empereur romain du Ier siècle, mais également de papes comme celle de Pie II. Au fil du temps, Frascati s'est développée pour atteindre la grandeur d'un village. Une fois que la ville de Tusculum fut détruite en 1191, les habitants n'avaient plus qu'un seul endroit où aller : Frascati le nouveau village. Mais la ville servait aussi à cacher les réfugiés protégés des papes. Au XVIe siècle Frascati devient un lieu de villégiature pour les grandes familles de Rome comme les Farnèse ou les Colonna qui font parties de grandes familles papales. A la chute de l'empire romain, les villas romaines sont progressivement abandonnées et subissent le sac des barbares du Ve siècle.   

    Frascati

     

    Piazza del Mercato

    Frascati

    Via Vittorio Veneto

    Puis à la période médiévale quelques sources historiques réapparaissent sous le Pape Leon IV. Dans une des lettres, le pape fait donation des trois églises de Frascati : San Sabastiano, Santa Maria et San Vincenzo. Au milieu des années 1400, Pie II consolida les murs de la ville reconnaissant la valeur stratégique du lieusi proche de Rome et en mesure de joindre l'entrée sud. Au XVe siècle, le seigneur de Frascati, le cardinal William Estoutevilled fit d'importants travaux organisation de la structure routièrereconstruction de la forteresse, et construction d'un aqueduc.

    La période la plus exceptionnelle pour Frascati se trouve entre les fins des XVIIe et XVIe : magnifiques maisons résidentielles des papes, des cardinaux et des membres éminents de la noblesse romaine. De nombreux artistes ont travaillé ici comme : 

    Della PortaFontanaBorromini et bien d'autres, ce qui rend Frascati un lieu favori des anciens de la ville mais également le lieu préféré des romains qui cherchaient un endroit silencieux et qui voulaient ne plus se préoccuper des soucis du gouvernement de Rome. Tout s'est arrêté quand Urbain VIIIa choisi comme résidence d'été la villa de Castel Gandolfo. En effet, le déplacement du centre politique religieux de Frascati à Castel Gandolfo a pour conséquence l'abandon progressif des villas et donc du déclin de la ville.

    La ville, s'est tout de même agrandie par la volonté d'Innocent X, qui a incorporé le nouveau quartier construit à côté et en amont de la nouvelle cathédrale de Saint-Pierre. Au cours du XVIIIe siècle, Frascati est devenue l'une des destinations préférées des britanniques, des français et des allemands, à la recherche d'émotions que peuvent donner les ruines romaines (les ruines de Tusculum et les demeures présentant des trésors d'art). Dans les carnets de voyage de Montesquieu, Stendhal et Goethe, Frascati est souvent mentionnée. En effet, la ville réveillait les voyageurs du "Grand Tour", sensation à la base du romantisme. Avec la domination française, la ville est devenue une partie de l'Empire de Napoléon qui y résida à plusieurs reprises. Enfin, la ville joua un rôle lors de la seconde Guerre Mondiale en abritant le quartier général allemand.

    Frascati

    Un Petit Jardin Public

    Lorsque l'on arrive par le train, nous nous situons tout en bas de la ville. Il faut donc grimper un peu pour sentir la fraicheur nous surprendre. Nous arrivons sur la place Guglielmo Marconi avec une vue sur la villa Aldobrandini connue aussi sous le nom de villa Belvédère. Cette villa est le centre d'intérêt des visiteurs car c'est la seule ouverte au public parmis toutes les villas encore présentes (LancellottiFalconieriMondragone et Tuscolana). Cela est assez surprenant car elle appartient tout de même à un prince ! Cette villa est composée d'un grand parc contenant des terrasses, des grottes, des statues et des fontaines. Malheureusement je n'ai pu la visiter... Elle détient semble-t-il de très belles cascades. Goethe y aurait séjourné et y serait mort. Mais si vous ne voulez pas visiter cette villa, longez tout de même la via Vittorio Veneto; vous pourrez alors accéder à une partie de la forêt qui l'entoure et qui lui appartient. Ce parc dont vous trouverez l'entrée sur la gauche de la rue mentionnée précédemment vous emmène à une cascade faite d'une succession de chutes d'eau. 

    Frascati

    Villa Aldobrandini

     Frascati

    La Cascade vue d'en bas

     Frascati

    La Cascade vue d'en haut 

     

    Frascati

    Cathédrale de San Pietro Apostolo

    Si vous continuez en direction de la ville depuis la place Guglielmo Marconi, vous tomberez sur la place principale, celle de San Pietro où se trouve la cathédrale de San Pietro Apostolo datée du XVIe siècle. La couleur de l'église est assez surprenante. Elle fut construite en 1598 selon la volonté du cardinal Tolomeo Gallio durant le pontificat de Clément VIII. Elle fut ouverte au culte en 1610. En 1636 elle était terminée et sur la fin du siècle on lui fit cette grande façade spectaculaire inaugurée en 1700 sur le projet de Girolamo Fontana (1697-1700). Elle est divisée en deux ordres et ornées de niches contenant des statues. Ce n'est qu'au XVIIIe siècle que les cardinaux doteront la cathédrale d’œuvres d'art et de mobiliers sacrés. De ce siècle il faut surtout se souvenir d'Enrico Stuart duc d'York et évêque de Frascati de 1761 à 1803. 

     Frascati

     Cathédrale de San Pietro Apostolo

    Puis la cathédrale subit d'autres modifications internes avec l'épiscopat (1837-1844) du cardinal Ludovico Micara. Le campanile fut édifié sur les baies latérales. A l'intérieur vous trouverez une table datant du XIVe siècle représentant la "Madonna del Gonfalone", un crucifix du début du XIIe siècle faite par Pompeo Ferrucci. Malgré toutes ces œuvres, je n'ai pas trouvé l'intérieur impressionnante, somptueuse ou même très belle. Sur cette même place de San Pietro, se trouve une fontaine également faite par Girolamo Fontana, datée de 1709.

    Frascati

    Piazza di San Pietro - Vue sur la fontaine

    Se trouve également beaucoup d'autres églises dans cette petite ville de Frascati. Tout d'abord l'église baroque del Gesù du XVIIe siècle de Pietro da Cortona. A l'intérieur, faite d'une seule nef et d'une seule chapelle de chaque côté, se trouve une petite coupole avec un effet de perspective. Elle présente aussi des fresques d'Andrea del Pozzo. Puis l'église de San Francesco, appelée aussi Cappuccini, datée du XVIe siècle. Elle se situe près de la villa Tuscolana. Enfin, la plus ancienne église, celle de Santa Maria in Vivario dite "San Rocco", édifiée sur les ruines du vivarium d'une villa romaine d'époque républicaine. J'ai trouvé qu'il s'agissait de la plus belle car ancienne, simple et sans aucune prétention. L'intérieur n'est pas riche et non rénové comme la plupart des autres églises où l'on voit que tout a été refait. Sa façade et son campanile sont du XVIIe siècle et elle est constituée de trois nefs avec des colonnes en pierre et des chapiteaux de marbre. Vous pourrez admirer également quelques sarcophages, des vestiges romains ainsi qu'une belle fresque. 

    Frascati

    Chiesa di San Maria in Vivario

     Frascati

    Chiesa di San Maria in Vivario 

     Frascati

    Chiesa di San Maria in Vivario 

    Après avoir vu tout cela, il ne vous reste plus qu'à vous promener dans les rues et profiter de la fraîcheur du pays, avant de retourner dans le bruit de Rome... Mais pour en profiter un maximum, vous ne pouvez pas ne pas goûter à son fameux vin blanc, le frascati Doc ! D'ailleurs, vous avez un lieu ou vous pouvez boire ce fameux vin tout en mangeant votre propre pic-nique! Malheureusement, je ne me souviens plus de l'adresse, mais peut être que la photo suivante vous aidera à retrouver cet emplacement.

    Frascati

    Lorsque vous vous trouvez dans la région du Lazio, vous êtes dans une partie de l'Italie, où il n'est pas difficile de produire différents vins. En effet, les terres volcaniques ainsi que les lacs, des zones de collines ou de plaines permettent de donner différentes typologies de vin. Les meilleurs vins du Lazio seraient ceux produits au sein des Castelli Romani, de la production de Cesanese, près de Frosinone. Frascati base d'ailleurs son économie sur son vin, car il s'agit du plus renommé de la région. Par contre ne goûtez pas le vin Fontana qui n'est pas vraiment bon...

    Pour ce qui est d'un bon resto, en voici un pas trop mal. Il s'agit du "Pane et Tulipani degustation" qui se situe sur la via Mentana, ouvert de 10h30 à 00h00 mais fermé le lundi. Et le numéro au cas où : 0033 346 8014064.

    Il s'agit d'une ville vraiment agréable lorsque l'on ne veut pas se presser, et éviter les touristes au sein des villes et monuments incontournables de Rome et ses alentours... Pour en profiter en couple, entre amis ou même en famille .

     

    Rubrique Carte Mondiale Interactive / Carte Italienne Rome et le Latium / Frascati


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :