• L'Europe

    Il y a tellement de choses à faire en Europe; tellement de pays à voir, à visiter... et bien sûr il faut choisir!!! Alors j'espère pouvoir vous aider avec ces articles.

  • RubriqueCarte Mondiale Interactive / Carte Italienne Rome et le Latium / Tivoli / La Villa d'Este

    I- L'HISTOIRE

    Cette villa est vraiment une merveille du XVIe siècle construite par le cardinal Hippolyte d'Este devenu plus tard le gouverneur de Tivoli. Quand ce dernier arriva à Tivoli, il vu la maison du gouverneur qui était bien trop vieille pour lui et sa condition. La ville n'ayant pas grand chose à lui offrir, mis à part une grande culture antique, il eut donc l'idée de se faire construire de 1550 à sa mort en 1572 une villa, ou plutôt un palais qui annexait le cloître du monastère bénédictin. Il s'inspira de la villa d'Hadrien et en récupéra le marbre pour son propre plaisir. Mais cette construction ne se fit pas sans destruction d'une partie de la ville! De nombreux sculpteurs et ingénieurs participèrent à ce vaste projet de construction comprenant des cascades, des fontaines et des canaux. Pour être plus précise, il y avait plus de 300 jets d'eau, 250 cascades, 100 vasques et 50 fontaines. Ces dernières fonctionnent encore grâce au système hydraulique de l'époque constitué à la manière des romains. Elle proposent des jeux d'eau et de la musique.

    Les jardins ont été effectués par Pirro Ligorio avec des jeux d'eau, des plantes et des arbres de différentes espèces. Tout cela lui a coûté beaucoup de son temps, et cela ne fut pas arrangé avec les problèmes de l'approvisionnement en abondance de l'eau! C'est ce problème qui le motiva a créer un système de tuyauterie et une galerie longue de 600 mètres sous la ville pour prendre l'eau directement à la source, dans la rivière de l'Aniene. Un débit de 300 litres par seconde était alors possible!

    La villa resta aux Este jusqu'au moment de leur alliance avec la famille des Habsbourg d'Autriche. Mariage entre la fille d'Este et l'archiduc Ferdinand d'Autriche. Puis elle passera sous l'emprise de la maison des Hohenlohe (famille germanique).

    Les imposantes constructions et les terrasses peuvent faire penser aux jardins de Babylone, une des merveilles du monde antique alors que l'addition de l'eau avec un aqueduc et un tunnel sous la cité évoque la science ingénieuse des romains. L'un des plus grands artistes du XVIIe siècle a contribué à cette villa : Le Bernin. Et c'est à partir du XVIIIe siècle que la villa commença a tomber dans la décadence : les jeux hydrauliques ne furent plus utilisés, les statues démembrées ou délocalisées. Au milieu du XIXe siècle Gustav von Hohenlohe débuta une série de travaux dans la villa. Elle fut à ce moment de nouveau une référence de la culture italienne.

    L'Italie trouvant que la villa se détériorait rapidement, la confisqua aux Autrichiens après la Première Guerre Mondiale pour pouvoir la remettre à son état d'origine. Elle figure inscrite aujourd'hui dans le patrimoine mondiale de l'UNESCO!

     

    II- LES HORAIRES ET LES TARIFS

    La villa est fermée tous les lundis, les 1er mai et 25 janvier. L'ouverture se fait à 8h30 et la fermeture varie selon l'époque entre 16h00 et 18h45. Pour connaître les horaires précis, rendez-vous à la fin de cette page.

    Les tarifs

    • Du 15 juin au 4 novembre : 11,00€ pour les pleins tarifs et 8,00€ pour les tarifs réduits.
    • A partir du 5 novembre : 8,00€ pour les pleins tarifs et 4,00€ pour les tarifs réduits.
    • Les billets réduits sont pour les personnes âgées entre 18 et 25 ans.
    • Les billets sont gratuits pour les personnes âgées de moins de 18 ans et de plus de 65 ans.
    • Un audioguide est possible pour le coût de 4,00€

    Les Horaires des fontaines musicales

    • L'orgue hydraulique de la fontaine dell'Organo commence dès 10h30 et ce toutes les 2 heures.
    • La fontaine della Civetta ne fonctionne pas pour le moment.

    Comme à son habitude ses portes ouvrent aussi les nuits des vendredis et samedis, en règle générale d'avril-mai à septembre. Pour connaître précisément les dates dirigez-vous vers le site de la villa d'Este.

     

    III- LA VISITE

    Avant même d'atteindre la billetterie vous passerez dans une petite cour qui a un certain charme. Par la suite vous entrerez dans les entrailles de cette magnifique villa. Des escaliers, des couloirs, de grandes salles décorées et composées de sublimes fresques dont certaines sont composées de grottes.

    La Villa d'Este

    La Villa d'Este

    La Villa d'Este

    La Villa d'Este

    Une fois la visite intérieure terminée, nous arrivons sur la terrasse avec une vue splendide sur les Apennins ainsi que les jardins. Je n'en dit pas plus, les photos parlent d'elles mêmes!!!

    La Villa d'Este 

    La Villa d'Este 

    La Villa d'Este

    La Villa d'Este

    Sur la gauche, soit sur la 1ere photo, se trouve la grotte de Diane. Celle-ci est complètement décorée de mosaïque et de stuc. Il y a des représentations scénographiques de Daphné, d'Apollon, d'Andromède, de Persée, et de Poséidon ou encore de Zeus et d'Era. En dessous de cette terrasse, vous avez la Fontaine du Bicchierone dit aussi du Lys. Elle représente un calice dentelé.

    Une fois avoir profité de cette superbe vue, je suis descendue par la gauche pour arriver directement sur la Fontaine della Rometta (de la Petite Rome). Elle est décorée de reproductions miniatures des plus importants monuments de la Rome ancienne. Vous pourrez voir la déesse Rome sur son trône ainsi que Rémus et Romulus avec la louve. Le bateau qui se situe sur le fleuve du Tibre alimenté par deux ruisseaux, représente l'île du Tevere à Rome. Sur cette île prenait place de nombreux hôpitaux, ce qui est sûrement interprété par le serpent qui se déroule sous le pont. De nombreux autres monuments prenaient place ici à son origine : le Panthéon, le Colisée, les Arcs de Septime Sévère-de Constantin ou encore de Titus.

    La Villa d'Este 

    La Villa d'Este

    Par la suite vous prenez une allée qui est nommée l'allée des Cent fontaines. Elle est bordée par un mur composé de multiples statues qui prennent différentes formes : bateaux, aigles, obélisques et fleurs de lys. C'est de là que jaillit l'eau! Ce projet était celui de Pirro Ligorio. Pour lui une allée devait joindre la Fontaine de l'Ovatta dite aussi de Tivoli à celle de la Romanetta dite également de Rome. Sur cette allée, il y a 3 cours d'eau sur des hauteurs différentes. Ceux-ci représentent en fait 3 rivières : Albuneo, Aniene et Ercolaneo, les 3 affluents du Tibre. Les jets d'eau quant-à-eux, sont organisés en deux files.

    La Villa d'Este

     La Villa d'Este

     La Villa d'Este

    Au bout de cette allée nous tombons sur la Fontaine de l'Ovato construite en 1567. Son nom, ovale, vient de sa forme qui détient en son centre une vasque. Trois statues mythologiques représentent les fleuves cités précédemment. Au centre se trouve Sibylle (Albunea) détenant dans sa main un petit Mélicerte, fils de la nymphe Ino. 

    C'est de cette fontaine que nous pouvons entrevoir la Fontaine de Neptune, ou du moins son bassin. Celle-ci est pour moi la plus belle, et c'est aussi la plus imposante! Mais à ce moment du parcours nous nous dirigeons vers une autre fontaine, la Fontaine des Orgues. C'est une merveille du génie hydraulique! Si vous attendez un peu, elle vous jouera de la musique ce qui est assez impressionnant. Attention ne vous attendez pas à attendre quelque chose de somptueux! Ce n'est pas sur la musique qu'il faut s'attarder mais sur le fonctionnement... Son mécanisme d'eau qui se situe à l'intérieur, fait que vous pouvez entendre le son de l'orgue. Le dispositif fut inventé par Claudio Vernard et construite entre 1568 et 1611. Le fonctionnement se basait sur la chute des eaux dans une cavité souterraine. Cela provoquait par compression un jet d'air envoyé ensuite dans les embouts de l'organe. Une second jet actionnait un cylindre dentelé fixé sur l'armature en fer. Par la suite les dents heurtaient les touches de l'orgue. Elle est décorée de sirènes et d'atlantes et les deux niches latérales accueillent les statues d'Apollon et de Diane.

    La Villa d'Este

    Fontaine de l'Ovatta

    La Villa d'Este  

    Vue sur la Fontaine de Neptune

    La Villa d'Este

    La Villa d'Este 

    Direction Fontaine de l'Ovata 

    La Villa d'Este

    Vue sur l'Orgue de la Fontaine

    La Villa d'Este

    Fontaine des Orgues

     

    Cette fontaine vue et "entendue", nous continuons notre route en direction de la Fontaine de Neptune. Il s'agit de la fontaine la plus récente du jardin, construite en 1927 par Attilio Rossi. Il reçut également la collaboration de Salvati qui restaura la cascade du Bernin suite à deux siècles d'abandon. La partie la plus haute est formée par la balustrade de l'emplacement de la Fontaine de l'Orgue. En dessous de cette dernière, soit derrière la fontaine de Neptune, se situe trois nymphes. Cette fontaine devait également avoir la représentation du Dieu de l'eau, Neptune, sur la fin du parcours de la cascade.

    La Villa d'Este 

    La Villa d'Este 

    La Villa d'Este

    Fontaine de Neptune  

    La Villa d'Este

    Et voilà, nous avons pratiquement terminé notre route dans les jardins de la villa d'Este. J'espère que tout cela vous donne l'envie d'y aller! Pour terminer notre demie-journée, nous avons fait un petit tour au fond du jardin, puis nous sommes allés voir la dernière fontaine, celle de la Chouette. Le nom vient du mécanisme très compliqué, qui exploitaient la chute de l'eau. En effet, un premier mécanisme reproduit le chant des oiseaux tandis qu'un second fait apparaître une chouette apeurant les oiseaux et les faisant se taire. Ce mécanisme a été perdu avec le temps et c'est seulement après une restauration que ce mécanisme a pu renaître mais ce pas à l'identique de l'originale. Beaucoup d'autres choses furent perdues comme les mosaïques de nymphes, et des statues. Malheureusement cette fontaine n'était pas en état de marche lors de ma venue.

    La Villa d'Este 

    Statue d'Artémis

    La Villa d'Este 

    Le Jardin

    La Villa d'Este 

    La Fontaine de la Chouette

    La Villa d'Este


    votre commentaire
  • Rubrique : Carte Mondiale Interactive /  Carte Italienne Rome et le Latium / Gaeta / Que visiter à Gaeta

    Gaeta

    Eglise de l'Annunziata

    Lorsque je suis descendue du bus, je me suis retournée pour apercevoir les églises que je venais de dépasser avec les transports en commun. Mais avant toute chose, il me fallait traverser la route pour humer la mer. Une fois les bonnes odeures méditerranéennes au nez, j'ai regardé derrière moi et là j'ai vu les deux superbes églises. Je me suis dirigée vers la plus lointaine qui était plus facile d'accès. Il s'agit du Sanctuaire Santa Maria Annunziata, fondée en 1320, restaurée de style baroque en 1621 et dont la chapelle d'or soit la Capella d'Oro date de 1531. Cette chapelle ou grotte est vraiment très belle. J'ai pu entrer à l'intérieur tout en restant discrète car une messe était récitée pour un défunt mort durant la guerre du Viet Nâm.
    J'y suis retournée une heure après, mais l'église était fermée. C'est à la fin de journée, suite à un mariage dans la même église que j'ai pu visiter ce sanctuaire qui contient des oeuvres de Luca, Giordano ou de Giacinto Brandi ainsi que le sarcophage de style gothique d'Enrico Caracciolo. La chapelle est reconnaissable de l'extérieur par son riche portail en marbre polychrome. L'église est composée d'une nef unique et détient une décoration somptueuse. Je n'ai pu visiter que celle-ci malheureusement... toutes les autres église de la ville étaient fermées, et ce quelle que soit l'heure! Deux explications plausibles. La première est qu'il s'agit tout simplement d'un lieu de culte avec seulement la célébration de messe; la seconde serait l'époque à laquelle je me suis rendue sur place... en septembre! Donc fermeture par manque de touristes. Une fois cette église faite je vous recommande vivement de vous dirigez vers le quartier de Monte Orlando où l'église San Francesco vous attend.

    Gaeta

    Eglise de l'Annunziata. La Capella d'Oro

    Gaeta

    Eglise San Francesco

    Pour accéder à cette église, continuez sur la Via Annunziata, puis sur la Via Faustina; ensuite tournez à droite sur la Via B. Nardonne qui monte et encore à droite sur cette même route qui vous ammène à Via Angioina. Si vous aimez les églises de style gothique alors celle-ci sera vraiment de toute splendeure. Lorsque l'on se retourne pour admirer les hauteurs, on ne voit plus qu'elle. Bon il est vrai que cela n'est rien en comparaison de ce que l'on peut voir à Pise ou à Florence mais tout de même! Le monastère fut fondé par Saint-François d'Assise lui-même (c'est-à-dire par ses propres mains) selon la légende en 1222 avec le soutient du roi de Naples Carlo II d'Angio soit Charles II d'Anjou dit le 

    Boîteux, sur le lieu où il habita lorsqu'il était venu évangéliser les Gaetiens. Mais en réalité elle fut bâtit par la volonté de Frédéric II.  Cette église gothique fut terminée au cours du XIVe siècle. Il y avait une grande nef composée de six baies et deux autres latérales. Un presbitère carré était également présent. Comme tant d'autres, elle fut enrichie entre les XVIe et XVIII siècles et ce par des familles nobles ou même des gouverneurs espagnols. Elle renferme des tableaux et des sculptures de grands artistes napolitains. La couleure dominante est le jaune sur les murs percés de grandes fenêtres. 

    L'église tomba en ruine après la suppression des ordes religieux en 1809. La restauration commenca dès 1854 pour se terminer en 1858. Mais le siège des années 1860 lui fit de nouveau connaître quelques dommages mineures, ce qui ne fut pas le cas avec la seconde guerre mondiale. Elle dut être de nouveau restaurée entre 1951 et 1952. Aujourd'hui cette église est fermée de nouveau pour cause de restauration. Mais vous pouvez accéder à l'escalier monumentale détenant au centre, la statue de la Religion. Le tout est fermé par une balustrade néo-gothique. De là vous avez très belle vue sur toute la ville médiévale. L'entrée est en marbre avec des motifs floraux; les statues représentent les rois Charles II de Naples et Ferdinand II qui ont fait des donations à l'église.

    Gaeta

    Eglise San Francesco

    Gaeta

    Château de Gaeta

    Sur le tympa, figurent les allégories papales de gauche à droite : S Bernardo, S. Ambrogio, S. Francesco, S. Agostino et S. Tommaso d'Aquino. Le côté gauche de l'église vous amène directement à ce qu'était auparavant le couvent qui lui aussi est fermé.

    Une fois arrivé ici, vous avez la possibilité de monter tout en haut du Mont-Orlando qui permettra de vous donnez une vue imprenable sur le château de la ville, ses fortifications renforcées au XVe siècle et ses falaises. Pour cela il suffit de faire demi-tour tout en restant sur la Via Angioina et de prendre la Via De Liedo sur votre droite. Au départ vous serez sur une route mais plus vous allez monter et plus le trajet se transformera en chemin et enfin en sentier. Il faut bien une heure pour gravir le mont. Le Mont-Orlando est en réalité le parc régional de la région qui est protégé et qui peut être dangereux si on ne connait pas la région (ou tout simplement si on ne regarde pas où l'on met les pieds...). En effet, faites attention il y a la présence de nombreux souterrains et citernes. Le fait de gravir ce mont permet deux choses : la première de vous rendre sur la Montagna Spaccata là où se situe le Mausolée de Lucio Munazio Planco, soit Lucius Munatius Plancus général et politicien romain de l'époque de César; et la seconde de vous diriger vers la plage en prenant le petit sentier qui borde la falaise ou alors la route. Le mausolée en lui-même n'est pas si exceptionnel que ça. Il s'agit d'une fortification en travertin de forme circulaire. Il a été construit en 22 avant J.C. et mesure 13 mètres de hauteur pour un 

    diamètre de 29 mètres. L'intérieur est constitué d'un corridor circulaire qui donne sur quatre pièces différentes. Au centre se trouvait un escalier qui donnait à un étage supérieur. Dans cette zone, vous pouvez trouver également des citernes. En effet, la villa de Lucius devait surement comprendre les bains, les citernes, et l'aqueduc. La position géographique de ce mausolée signifie que Lucius était très honnoré car il se trouve au dessus de tout. Il est gratuit est ouvert à tous. Une personne surveille ce lieu, alors si quelqu'un vient vous demander si vous voulez visiter le monument allez-y. Une seule recommandation, donnez un petit quelque chose à cette personne! Même si cela n'est pas obligatoire, c'est toujours le bienvenue... Les horaires dépendent de la saison. Il me semble que l'été, ce doit être 9h00-12h00/16h00-18h00. Par la suite, je suis descendue en empruntant un sentier qui se situe du côté mer, mais vous pouvez choisir de prendre la route.

    Gaeta

    Mausolée de Lucio Munazio Pianco

    Gaeta

    La fente miraculeuse

    Le côté falaise donnant une vue sur la méditerranée et la nouvelle ville m'a beaucoup plus attirée que le côté route que nous empruntons quotidiennement. De plus, il ne faut pas très longtemps pour retrouver la civilisation, environ 30-35 minutes de marche. Une fois arrivé en contre-bas, vous tombez de nouveau sur une église qui se situe tout près de la Grotte du Turc. Je n'ai pu visiter ni l'un ni l'autre. En effet un mariage était célébré dans l'église et la grotte était fermée... et oui il était déjà 13h00. La grotte semble valoir le coup d'oeil car elle permet d'être sous la roche et au niveau de la mer. Le tarif n'est que symbolique : 1€. N'ayant pu visiter cela, je me suis dirigée vers le Sanctuaire de la Montagna Spaccata, appelé également le Sanctuaire de la Sainte Trinité, qui donne lieu à "la fente miraculeuse". Nous sommes donc ici, au-dessus de la Grotte du Turc. Pour aller voir cette fente miraculeuse, il faut tout d'abord passer par l'église elle-même qui fut construite au XIe siècle, à l'endroit où, parait-il, la roche s'est fissurée au moment où le Christ est déssédé. Je suis arrivée au moment où il y avait une visite guidée... j'en ai donc profité pour me faufiler dans le groupe car il me semblait que là encore c'était fermé ou peut-être payant? Je ne peux donc pas dire le prix mais je pense que c'est gratuit. Lorsque vous descendez les escaliers qui mènent à la "fente", vous pouvez apercevoir la trace d'une main sur les parois de droite, qui serait "la main Turc". Il s'agirait d'un mécréant sûrement turc qui refusait de croire que la montagne avait été fendue à la mort de Jésus.  Par mépris il a aposé sa main sur la roche (empreinte que vous

    voyez). Par cette action, la roche s'est amoli miraculeusement... La légende veut que la paroi sous la pression de la main soit devenu molle. C'est pour cela que l'empreinte est visibble. Au bout du chemin avant de remonter, vous trouvez une petite chapelle, La Capella del Crocifisso. C'est dans cette chapelle que le Pape Pie IV est venu la première fois après son arrivée à Gaeta en 1848. Vous pourrez également voir le lit de S. Filippo Neri qui fut un des Saints qui a visité le plus souvent la chapelle. C'est à cet endroit qu'il venait se receuillir et méditer la passion du Seigneur. 

    Une fois toutes ces visites faites, je me suis accordée du bon temps en allant au bord de plage. Mais le gros soucis ici sont les plages qui sont pour la plupart privées.... et bien sûr ce sont celles où il y a le moins de monde. Mais il faut toujours tenter le coup! Je suis donc allée sur une plage privée et 5 minutes plus tard une personne m'a avertit que je ne pouvais rester que 30 minutes.... juste le temps de prendre un bain et de sécher quoi!! Comme quoi les efforts payent toujours un peu!

    Gaeta

    Vue sur la grotte depuis la plage

    Gaeta

    L'ancienne ville

    Une fois reposée et baignée, j'ai continué ma visite en m'aventurant dans les petites rues de Gaeta pour voir de plus près cette ville. Et comme vous avez pu le comprendre, la présence d'églises pour cette petite ville est assez significative. Cela s'explique par le fait que la ville était une des villes préférées des papes et donc témoigne de son ancienne splendeur.

    Je suis passée tout d'abord par l'église de Saint-Erasme, patron de Gaeta. Il s'agit en réalité du Saint Patron des marins mort en 303. Patron des marins car soi-disant, après avoir frolé un éclair, il aurait continué de pêcher. En effet, les marins craignant les éclairs en mer, prient ce Saint dès que la foudre arrive. Avec un dôme culminant à 57 mètres de hauteur, cette église est le fruit de plusieurs aspects architecturaux : gothique, mauresque, roman et baroque.

    Cette cathédrale fut construite sur l'emplacement d'une ancienne église, celle de Santa Maria del Parco, et consacrée par le Pape Pascal II en 1106. Elle comptait au départ une nef centrale composée de six couloirs. Par la suite, au XIIIe siècle, des arcs de style mauresque ont été ajoutés; au XVIIe siècle la crypte fut décoré par un style baroque. A l'intérieur se trouverait le candélabre en marbre du cierge Pascal qui racontent l'histoire de la vie de Jésus. D'autres oeuvres importantes se situent aussi bien dans la nef que dans la crypte. Lorsque l'on fait le tour de cette église, nous pouvons voir qu'elle détient deux entrées dont une avec un grand escalier qui renferme des tombeaux. A côté d'elle se trouve une autre église beaucoup plus difficile à voir du fait de la dégradation, celle de San Giovanni a Mare, datant du Xe siècle dont le dôme est de style arabe. L'intérieur est recouvert d'un dallage qui serait incliné pour permettre l'évacuation de l'eau de mer dans les

     Gaeta

    Cathédrale Sant'Erasmo

    périodes de haute mer, comme pour le Panthéon (sans la mer)! Il est vrai que vu de l'extérieur, nous n'avons pas vraiment envie de s'arrêter car elle présente très peu d'intérêt. En forme de croix grecque, il reste encore à l'intérieur quelques sculptures et quelques fresques. 

    Gaeta

    Cathédrale Sant'Erasmo 

    Gaeta

    Eglise de San Giovanni a Mare

    Une fois mon petit tour fait, je suis redescendue pour aller me désaltérer! J'ai tenté de trouver un petit bar sympa où je pouvait m'installer tranquillement. Au bout de 20 minutes de recherche j'ai décidé de retourner sur mes pas pour aller dans un bar-restaurant de style français qui se situe non loin de l'église de San Giovanni a Mare sur la droite sur la Piazza Cavallo et donc du port. Il se nomme "La francese-Le jour et la nuit". Les tarifs sont assez abordables : 6€ pour un coktail et bon en plus. De là vous avez une très belle vue sur le Parc Naturel Dei Monti Arunci qui sont recouverts d'oliviers et de thym sauvage.

    Gaeta

    Restaurant La Francese

    Gaeta

    Les Monts-Arunci

    Puis pour terminer il m'a fallut me rendre au château. Ce château est une antique construction symbolique de la ville. Le château a subi de nombreuses transformation mais les parties les plus anciennes dates toujours du VIIIe siècle. Nous pouvons diviser le château en deux. Celui des angevins qui correspond à la partie inférieure et celui des Aragonais à la partie supérieure. Mais là encore malheureusement c'était fermé!!! Pourtant nous étions un samedi. Par chance, un garde de la garde finacière qui est installé dans le château était là. Je lui ai demandé où se trouvait l'entrée et il m'a montré celle qui était fermée... Une autre personne était dans le même cas que moi. Le garde nous a donc proposé de nous montrer son côté du château qui est normalement interdit aux visiteurs. Ce que j'ai vu n'est pas si exceptionnel car tout a été rénové de façon à en faire une sorte de caserne! Mais j'ai tout de même pu voir l'ancienne prison du château dont les cellules ne doivent pas faire pas plus de 2m²... Par la suite le garde nous a accompagné au-dessus pour nous faire voir la vue sur les Monts-Arunci. C'était vraiment superbe! 

    Gaeta

    Château de Gaeta depuis le Mont Orlando

    Gaeta

    Gaeta

    Et voilà, à partir de là ma visite se termine et je vais rejoindre mon arrêt de bus pour rentrer à Formia puis à Rome. Il me restet encore quelques instants avant que le bus n'arrive, je vais aller faire un petit tour dans la nouvelle ville qui mériterait en fin de compte d'être également visitée. 

    Gaeta

    Le port

    Gaeta

    La nouvelle ville

    J'espère que cette balade vous a plu! Sachez également que depuis le port de Formia vous pouvez vous rendre dans les îles tels que Ponza et Ventotene...

     

    Rubrique : Carte Mondiale Interactive /  Carte Italienne Rome et le Latium / Gaeta / Que visiter à Gaeta


    votre commentaire
  • Rubrique : Carte Mondiale Interactive /  Carte Italienne Rome et le Latium / Gaeta / Trajet

    Gaeta

    Gaeta. L'ancienne ville

    Gaeta se trouve à 130 Kilomètres au nord de la capitale Italienne. Autant dire que pour aller la visiter, il faut se lever de bonne heure et de bonne humeur! Il faut compter environ 2h00 de trajet au total. Tout d'abord, vous devez prendre le train depuis la gare de Roma Termini jusqu'à celle de la ville de Formia. Vous avez plusieurs trains qui desservent cette ville et donc différentes durées et différents prix (le train régional met plus longtemps que les autres avec 1h15-1h30 pour un coût de 7,40€; tandis que les autres mettent 1h00 mais reviennent à 15,50€). Pour connaitre les horaires et la tarification allez sur le site de Trenitalia. Je dois vous avertir également que sur les trains régionaux, aucune place et aucune date n'est attribuées. Ce qui signifie que vous avez un mois pour utiliser votre billet et ce quand vous voulez, à l'heure que vous désirez à condition que ce soit un train régional!

    Une fois arrivé à Formia, vous achetez les billets de bus au petit commerçant de la gare à 1€ (biglietto-i per Gaeta). Pensez à prévoir pour le retour car les billets ne s'achètent pas dans les bus! Puis, devant la gare vous avez les bus Cotral pour Gaeta. Faites attention car celui-ci se nomme Formia-Gaeta à l'aller comme au retour (et non Gaeta-Formia). Le trajet dure 30 minutes mais pensez, notemment pour le retour, au trafic qu'il peut y avoir pour sortir de Gaeta suivant le jour et l'heure de votre excursion. Vous avez un bus environ toutes les 30 minutes. Je vous mets le pdf que j'ai trouvé lors de mes recherches. Ce document vous indique tous les horaires valides en 2011 pour le voyage A/R de Formia-Gaeta mais également les horaires des 3 lignes (A-B-C) de la ville de Gaeta : Orari del trasporto pubblico locale. Au cas où celui-ci ne fonctionnerait plus à un moment ou un autre voici le pdf valide en 2011 : Télécharger Bus Gaeta pdf.

    Gaeta

    Gaeta. La nouvelle ville

    Pour ma part, j'ai pris le train un samedi à 8h27 pour arriver à 9h40 à Formia et à 10h35 à Gaeta. Mon retour était prévu pour 19h46, j'ai donc pris le bus de 18h50 qui avait de l'avance!! (une première pour moi car à Rome les bus n'ont pas vraiment d'heures et passent certaines fois au bout d'une heure d'attente!) Ce bus se dirige vers l'ancienne ville pour aller au niveau de la pointe mais passe avant par la nouvelle ville alors ne soyez pas surpris. Après la nouvelle ville, nous sommes passés devant deux églises au bord de mer, dans la "Via Annunziata", alors aussitôt je me suis arrêtée sur la "Piazza Giovanni Caboto" pour commencer ma visite dont voici mon parcours : Visionner Parcours Gaeta. Tous les arrêts que je vais mentionner dans cet article sont visualisables sur cette carte.

    Aujourd'hui, cela fait une semaine que j'ai fait cette excursion et devinez à quoi je pense?!!! Franchement.... Je viens de me rappeler qu'il est possible également d'acheter un billet inter-régional, soit le BIRG. Celui-ci contient plusieurs zones et il est tout à fait possible d'en acheter un pour Gaeta, où plutôt Formia. Il suffit de le demander dans un bureau tabac; il coûte seulement (pour cette zone) 10,50€ et avec vous pouvez prendre le train régional (A/R) ainsi que le bus Cotral. Ce qui revient donc à 10,50€ le voyage au lieu de 17€!!! Tant pis pour moi, il fallait y penser plus tôt!!! Mais vous, vous êtes avertis!

     

    Rubrique Carte Mondiale Interactive /  Carte Italienne Rome et le Latium Gaeta / Trajet


    votre commentaire
  • Rubrique Carte Mondiale Interactive / Carte Italienne / Rome et le Latium / Bracciano et son Lac / Direction le lac

    Si vous avez eu le temps de visiter ce château, il est grand temps maintenant de descendre au Lac pour se rafraichir un peu. Il n'est pas difficile de s'y rendre. Vous pouvez très bien vous y rendre à pied en 20-30 minutes. Pour cela, il suffit de rejoindre la Via del Lago (à droite de la Via della Praterina lorrsque vous descendez du château) puis de récupérer une petite rue à droite du nom de Via del Riposo. Cette rue est plutôt un sentier d'ailleurs. Mais vous pouvez prendre également le bus sur la piazza Dante, comptez 20 minutes. Il s'agit de la ligne D-Pasqualetti/Lago dont voici les horaires :  

     Du lundi au samedi : 

    1- Aller : 6.55 07.50 09.10 10.00 11.00 12.00 - 13.00 15.10 16.30 18.30 19.20 20.00

      07.15 08.10 09.30* 10.20 11.20 12.20* 13.20 15.30 16.50* 18.50 19.40 20.20 

    Dimanche et jours fériés :

     1- Aller : 08.30 10.15 12.25 - 16.20 17.55 19.30

    2- Retour : 08.45 10.30* 12.40* - 16.40* 18.15 19.45

    Les horaires contenant une étoile passe par la Via delle Ferriere

    Direction le Lac de Bracciano

    Lac  de Bracciano

    Vous voici donc arrivés au lac de Bracciano, second lac de la région du Latium. Il s'agit d'un lac d’origine volcanique (le Volcan Sabatino) qui s'étend sur 57 km² et dont sa profondeur est d'environ 165 mètres. Alimenté par les sources thermales de Vicarello, il est entouré de forêts, d’oliviers, de jardins ainsi que de 12 collines. Il est relié également à l'aqueduc Paola, ancien aqueduc de Trajan (empereur romain de la fin du Ier siècle-début IIe siècle) qui mesure aujourd'hui près de 60 km. Celui-ci fut reconstruit sous le Pape Paul V dans les années 1600 pour alimenter le Vatican en eau fraîche. Vous pouvez prendre un transat pour la journée (4-5€), faire du pédalo (10€) ou même faire de la voile.

    Vous reposez en regardant les canards et les cygnes... mais faites tout de même attention à ne pas tomber sur un serpent d'eau!! Plusieurs restaurants bordent le lac alors si vous avez la flème de vous faire un pic nic vous avez cette solution de recours...

    Un lac qui se situe à côté serait également à expérimenter; celui de Martignano, né de la jonction de trois cratères. Il parait que son village, celui dAnguilara est un très joli petit bourg médiévale qui donnen sur les environs sur villas romaines et un ancien village datant du néolithique. Le problème est qu'il est toujours à l'état naturel et que pour s'y rendre sans voiture... cela est  assez difficile! Surtout dans les conditions italiennes... j'entends par là mettre 2 ou 3 heures pour arriver à destination car il faut prendre tous les moyens de transports existantt.

    Egalement à côté de Bracciano, se trouve un autre village médiévale, celui de Trevignano qui contient des nécropoles étrusques. Quelques kilomètres plus loin nous avons Trevignano, petit village médiévale perché en haut d'un promontoire dominant le lac. Le vieux château est aujourd'hui malheureusement en ruine. Quelques kilomètres plus loin, nous avons Vicarello, (Vicus Aurelii). Déjà dans l'antiquité il y avait à Vicarello des thermes d'une certaine renommée (Terme Apollinari). 

    Direction le Lac de Bracciano 

    Vue depuis le Lac

     Direction le Lac de Bracciano

    Place non loin du château

    Direction le Lac de Bracciano 

    Belvedere della Sentinella

     Direction le Lac de Bracciano

    Une rue de Bracciano

     

    Rubrique Carte Mondiale Interactive / Carte Italienne / Rome et le Latium / Bracciano et son Lac / Direction le lac


    votre commentaire
  • Hier, je suis allée visiter une petit ville italienne qui n'est mentionnée dans aucun guide. Elle se situe entre Rome et Naples. Il est sûr que lorsque l'on habite dans un pays étranger, nous faisons des recherches espérant trouver un endroit qui sort de l'ordinaire; surtout lorsque notre vie se fait dans une capitale. Bien entendu il y a plusieurs lieux environnants qui valent le coup d'être visités. Alors après avoir trouvé différentes suggestions d'Italiens ou de bloggers, il faut faire un choix! Mon attention s'est portée sur la ville de Gaeta, prénom qui aurait été celui de la nourrice d'Enée (héros de la guerre de Troie), enterrée là. La région détient un autre nom également, celui de Riviera d’Ulysse, à cause des récits qui mentionnent que les héros marins trouvèrent de l'eau fraîche provenant de la source Artace.
    Les photos que j'ai pu trouver étaient vraiment très belles alors j'ai commencé à approfondir pour pouvoir passer une journée là-bas. Le manque d'informations françaises oblige souvent à faire des recherches italiennes, et celles-ci ont portées ces fruits! Dirigeons-nous donc dans la ville de Gaeta soit Gaete à la française...

     Gaeta

    1- Trajet

    2- Que visiter?

     

    Suite à de nombreuses batailles durant la période romaine, Gaeta a appartenu au peuple Italique. De cette période, il ne nous reste pratiquement plus rien, seulement quelques résidences et les murailles. Cette ville détenait tout de même de belles fortifications qui ont été détruites au début du XVIIIe siècle à la suite d'un siège autrichien d'une durée de trois mois.

    Gaeta va de paire avec les villes de Formia et de Sperlonga (dont je parlerai dans un futur article) car ces trois villes étaient reliées par la Via Appia qui s'étend jusqu'à Rome. Durant le début du Moyen-Age la ville était Byzantine; mais par la suite elle a su faire preuve d'imagination et de développement en créant son propre port. C'est grâce à cela qu'elle devint une importante République Marinara. La ville est d'ailleure célèbre pour ses constructions de yatcht et de racer. Puis au XIIe siècle, le duché est annexé aux princes de Capoue avec Roger de Sicile. 

    Aujourd'hui cette ville est divisée en deux. Sur un promontoire, la vieille ville détient un mausolé romain et un château médiéval; la nouvelle ville se situe à l'intérieur des terres. Gaeta est entourée à l'est par une chaîne de montagne argentée appelée les Monts Aurunci.

     

    Rubrique : Carte Mondiale Interactive  Carte Italienne Rome et le Latium / Gaeta


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique