• Le coût de la vie à Rome

    Rubrique Carte Mondiale Interactive / Carte Italienne / L'expatriation Italienne / Le coût de la vie

    Si je créée cet article c'est pour les nombreuses personnes qui veulent s'expatrier en Italie, et notamment à Rome. Alors avant de tout quitter sur un coup de tête (même si vous y avez longuement réfléchi mais que vous n'avez encore fait aucune démarche), lisez la suite et réfléchissez-y à deux fois!

    La vie en Italie n'est pas aussi simple qu'on le pense. Si je n'avais pas eu autant de chance, je pense que je ne serais pas restée un an et demi mais plutôt 3 mois... Toutes les conditions pour moi se sont réunies et sont apparues au moment où j'en avais besoin.

    Tout d'abord, je ne suis pas partie toute seule. Deuxièmement, au moins l'un de nous deux avait un contrat de travail. Même si cela n'a pas été très concluant... je m'explique. Au bout de 3 mois de travail, mon compagnon n'avait toujours pas reçu sa paye alors que le contrat avait bien été signé. La raison? L'administration qui avait fait des erreurs... nous avons jamais vu la couleur de cet argent! Autant vous dire que tout n'est pas certifié en Italie et qu'il faut vraiment partir avec des moyens de subsistances.

     

    I-LE TRAVAIL

    Pour ma part, j'ai pu trouver des petits jobs par-ci par-là. Mais en Italie cela n'était pas très réglementé. On vous fait croire que vous avez un contrat mais que si les flics se pointent sur votre lieu de travail et bien... il faut vite déguerpir. Si cela vous arrive, surtout ne travaillez pas pour ces gens là! Il pourrait vous arriver vraiment des misères...

    Les Italiens abusent de la naïveté et de la détresse des étrangers et des universitaires. Ils feront tout pour ne pas vous payer et gagner eux-mêmes correctement leur vie sur votre dos. Bref ! J'ai pu trouver par la suite un "vrai" boulot qui nous permettait de mieux vivre mais j'ai tout de même mis un an pour le trouver. Ma paye n'était pas énorme. Je devais faire avec le smic italien soit environs 900€ net par mois (les impôts sont prélevés à la source). Çà fait tout de même moins qu'en France où l'on touche 1200€ MAIS :

    • avec quelques aides supplémentaires (CAF-CMU etc...)
    • parfois aucun impôt à payer
    • et souvent la prime pour l'emploi.

    Bref tout ça pour dire qu'habiter à Rome avec un salaire comme cela ce n'est pas géniale. Mais après, tout dépend de la vie que vous voulez avoir. Seul avec 900€/mois, il faut compter (et je minimise) 350-400€ de loyer en colocation, 300-350€ de bouffe, la carte de transport à 30€, le téléphone 30€. Ce qui fait 810€. Derrière il faut ajouter les tracas de la vie quotidienne, les charges et tout autres frais comme les assurances etc...

    Je pensais facilement trouver un taf travaillant dans les domaines de l'histoire et de l'archéologie... comment penser autrement dans une ville comme Rome? Mais tous ces domaines sont liés à l'état qui a de nombreux problèmes côté financement et autres. J'ai trouvé un premier job au bout de 2 mois mais cela ne nous aidait pas beaucoup avec une paye de seulement 200€ par mois....

    Vous aurez aussi quelques soucis avec l'ouverture d'un compte bancaire. Et oui même si vous êtes européens, il vous faut la résidence italienne pour ouvrir un compte. Et la résidence n'est possible qu'avec un contrat et s'obtient après plusieurs mois (6-8 mois lorsque tout se passe bien). Vous aurez plus de détails concernant les papiers et les démarches administratives ici, et sur ma recherche de job .

    Si vous voulez, voici quelques sites pour trouver du travail : 

     

    II- ASSURANCES MALADIE ET VOITURE

    Je n'avais pas pris ma voiture lorsque je suis partie à Rome. Je le voulais au point de départ mais lorsque j'ai vu que cela me coûterait dans les environs de 1000€, j'ai tout de suite déchanté. Et oui! Il faut changer les plaques d'immatriculation et la carte grise. Il me semble qu'il doit y avoir d'autres choses à effectuer. L'assurance voiture française ne marche à l'étranger que pour 3 mois donc il faut en trouver une en Italie. Grosso modo l'assurance au tiers en Italie vous coûte aussi cher que l'assurance tout risque en France. Je ne connais pas du tout les prix de main d’œuvres et des garages. Mais il faut penser ensuite à se garer. Et à Rome ce n'est vraiment pas commode. En fait c'est comme à Paris sauf que vous n'avez pas de parkings mais que des places extérieures. 

    Il est possible de calculer son assurance en ligne. Pour cela il vous suffit de taper sur google "assicurazione auto/moto". 

    Pour l'assurance maladie, je ne sais pas trop. J'ai fait tous les papiers utiles mais je n'ai pas eu le temps de voir comment cela fonctionnait. Je sais juste que les médicaments sont chers, qu'il est difficile d'avoir rendez-vous chez le médecin même pour quelque chose de grave. La plus part des français que j'ai pu côtoyer rentrait en France pour se soigner (dentaire, chirurgie etc...). Donc une intervention italienne coûte plus cher que celle effectuée en France et un aller-retour de dernière minute. Cela vous donne un peu plus de détails. Pour les papiers, allez .

    Si jamais vous avez besoin d'un "médecin" pour votre animal de compagnie, regardez ici.

     

    III- LE COÛT DE LA VIE : téléphonie, internet et nourriture

    Pour les appartements et bien tout dépend de votre situation géographique. C'est comme France. A Rome les tarifs sont les mêmes qu'à Paris. Pour un 60m² il faut compter environ entre 1200 et 1500€ avec les charges. 

    Vous pouvez acheter un téléphone pas trop cher en mobicarte et le recharger. Cela n'est pas excessif. Vous pouvez trouver un portable à 40€. Le coût de la minute dépendra de votre opérateur. Pour cela vous pouvez choisir entre Tim, Wind ou un autre. Moi j'avais pris Tim en mobicarte. vous avez des recharges qui commencent dès 5€.

    Pour ce qui est d'internet, nous étions chez Alice adsl. C'était compris dans nos charges, je ne peux donc pas vous dire à combien s'élevait l'abonnement. Mais lorsque nous sommes arrivés, le modem ne fonctionnait plus. Ik nous a donc fallut en acheter un autre pour 40€.

    La nourriture est vraiment très bonne et ce même en grande surface. Je raffolais des saucisses de là-bas qui sont excellentes et même chez les sous marques! On ne peut pas en dire autant pour la France. Pas de cartilage ou autre "parasite" dans la nourriture. Les légumes sont également bons ce qui va s'en dire pour un pays méditerranéen. Pour ce qui est du coût, et bien dites-vous que si vous allez au marché, les produits sont très peu chers : en tous les cas pour les légumes et les poissons (par exemple de belles darnes de saumon à 8€ le kilo!) Quant-à la viande... et bien je ne me manifesterai pas sur les produits des marchés. Un très mauvais souvenir.... pour le topo, j'ai vu de la viande entreposé directement dans les caddies sans aucune protection. Le boucher coupait la viande à côté mais entre temps il crachait au sol... ça ne m'a pas du tout donné envie d'en acheter. Alors je payais un peu plus chers ces aliments en grande surface mais la qualité était très bien.

     

    Rubrique Carte Mondiale Interactive / Carte Italienne L'expatriation Italienne/ Le coût de la vie


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    anna palazzo
    Lundi 28 Avril 2014 à 19:44

    Bonjour

    En  lisant ton blog, j'ai reconnu toutes les difficultés que nous avons eu nous aussi (je me suis expatriée en 2004) mais bon pour moi c'était un peu plus simple car j'y ai de la famille... mais on retrouve tous les tracas administratifs auxquels nous étions quotidiennement confrontés. Es-tu encore en Italie à ROme ? moi je suis dans une très belle ville Polignano a Mare, je t'invite à surfer pour la découvrir dans les pouilles. 

    Je serai heureuse de correspondre avec toi, sur expact blog ou par mail, 

    A très bientôt.
    Anna

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 2 Mai 2014 à 17:37

    Bonjour Anna,

    Bien "contente" de voir que ces tracas n'étaient pas que pour moi... Non je ne suis plus à Rome depuis presque 2 ans maintenant. Je pense encore beaucoup à ma vie là-bas et à ce que j'ai laissé derrière moi... Les pouilles je ne connais pas. C'était assez compliqué pour s'y rendre sans voiture. Mais un jour oui, j'espère pouvoir visiter cette belle région!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :